VOTE | 84 fans

Seat42F : 05/03/16

It now appears that Norman is becoming more of a threat and someone that we as the viewer and you as the character should be afraid of.
VERA:   [Laughs]  Just when you thought it couldn’t get worse. The thing about them — and I think what really is going to separate this season from all of the rest — is up until now they’ve been so interconnected. What I think is what we are going to be seeing is autonomy this year and separation and a disconnectedness. It has reached that boiling point by episode 2. Throughout the years of strife, [Norma] has had this perpetual — you know, year after year she just lassos him with her umbilical cord, and I think that cord is frayed at this point, and it breaks, and he is released. What you see between them is they are lost in this labyrinth, this maze — this murky, murky maze of strife and guilty and torture and sadness and grief and instability, so much so that they’ve even lost track of each other trying to find their way out now. So that is where they are at together.

We have seen Norman get very unraveled when he is not around Norma. With him in this institution, how is Norma? Is she liberated, or is she spiraling herself?
VERA: Coming from just a paternal perspective, having a special needs child like this, you are always reeling. They are not forgettable, but she has come to a point, and I think what you are going to see from Norma this year is she is just stronger and bolder and emerges like a phoenix. She has a metamorphosis. She is going to be a beautiful butterfly to me this year, and there is a wisdom hopefully that she is attained, especially from all the harrowing events of the last several years. I think she is just stronger and more capable. How she is emerged from all of that I think has girded her, and she has an indelible spirit of positivity, which is her grace and which I treasure about her and I love. I love portraying that. I’ve said repeatedly, even for her, she is always putting one foot in front of the other and going forward. Even if she is falling down on her face, she is still going forward.

Can you talk about the progress of collaborating with Freddie as bad “Norma” aka “Mother”?
VERA: It is interesting, because it is still developing. Production needs to know this: it takes twice as long to shoot those scenes, and right now they are not organizing it as such. Every set up is right now because you never know what is going to emerge because you have two performances. Right now, as we are developing “Mother” Norma — and the writers are structuring her and building her and she is surprising them as well — so it is not 100% concrete. I’m just getting to know her. The fact is, right now, this is what makes editing “Mother” Norma so exciting for the directors and the editors and the showrunners because they have lots of options. You are going to be seeing Freddie playing her, you are going to be seeing me playing her, and then combining those two performances based on nuance and integrity and earnesty and invention. It is difficult, those scenes, and it is competitive [laughs] because essentially we are playing the same character.

Are you trying to out-crazy each other?
VERA: [Laughs] At times. At times we are out to out-subtle each other. No, I don’t think so. I’d be lying if i said there wasn’t a sense — I can only speak for myself — but at the same time, there is a true collaborative spirit because we have to come up with this stuff together, and that is pretty cool and just deepens the intensity of our collaboration. As you can imagine, up until now we’re best friends.

Do you ever get jealous that your other character “Mother” as she gets to play in a flashier wardrobe?
VERA: I love it. To me, it’s just a big old costume box they dip it in. I love looking dowdy, I love looking sexy, I love looking prim, and there’s all of that in there for me. So I’m just like a kid dipping in her costume box, and for me, Monique Prudhomme is just by far, hands down the most genius costumer I’ve ever dealt with. It’s a pleasure for me to come every day. The first thing I do is just step in the trailer and see these magical outfits sitting there waiting. Either way. I’m surprised there’s not a line [of clothing] out already. Wait until you see this season. I think our costume supervisor just made herself a Norma dress and wore it to some big event in town, and it was the exact one that I just wore in episode 405, which is one of my favorite dresses.

Do you think these scenes where Norman goes full “Mother” work so well because of how well you have worked with Freddie over the years?
VERA: I would like to take that credit, yes. I think it is one part him and one part me. I think it is a lot of part willingness, in terms of talking about chemistry. I like to think I have chemistry with every actor. I’m so affectionate all across the board, and you’re going to see some new couplings this year that I am particularly excited about within the Bates world. I know that the crank shaft rotator is always Freddie and I. We’re the main bearings that pivot on each other and grind up against each other. Obviously the show is built around that, but there’s some new characters and some characters from last year that Norma hasn’t met that will come into her life. But as I say, I like to think I have chemistry with everybody, but it’s just because it’s just an astounding group of people. I really do like to believe that chemistry is just willingness. You get a nuanced actor, you get another nuanced actor, you put them together and all of the sudden there’s chemistry. You have to play off each other, and there’s just such playfulness on this set at all times. No matter what strife we’re shooting, and then add the crew on to it, which is cooky and hard-working and wily and fun. It just creates in general an atmosphere that’s a playground, so that’s part of it too. It’s not just the actors. There’s a secret circle that happens that is a camera operator and focus puller and dolly grip. Those three guys are always in our faces and in our energy. You feed not just on the two people in the scene; there’s a room full of people that you are vining off of and that give you ideas too. I love these guys.

What can you say about Norma and Romero’s (Nestor Carbonell) partnership that evolves?
VERA: [laughs] I think you’re going to see it’s pretty complicated between these two, and it’s complex. It’s going to become even more complicated. I don’t want to say too much about that. Everyone expects a certain thing. I just have to keep reminding people that Norma has not had the best taste in men, and she’s in a pattern. We don’t know that much about Romero. We know what we want to believe about him, we know what we yearn for them as a couple, but we’re going to investigate that. We’ll see it. It is pretty complicated.

Is Norman situation a wakeup call for her relationship with Dylan (Max Thieriot)?
VERA: She’s come to a really pretty place with the relationship with Dylan. If there’s one person in this world that she really trusts and relies on, I think it has become Dylan. I think they want the same things. He is stabilizing for her. . . She doesn’t like to be left alone, and I think Dylan is sort of discovering and working towards autonomy and creating his own life and creating a version of a life and a family that works for him. And what does that mean for Norma potentially? It means that she is being left again and she’s being abandoned. Even though she’s emerging so much wiser and stronger, the defense mechanisms automatically flare because she has been abandoned. She interprets it more as betrayal and aloneness, so that is going to be an interesting relationship to watch unfold.

Would you want to see Norma get help? She also seems unstable in a way.
VERA: [Laughs] I don’t think she’s unstable at all. Look, I really am in defense of my character. I think she’s as unstable as anyone in this room. Put onto any one of us the sordid past that she has gone through, coming through that I think there’s going to be enlightenment this year that you’re going to perceive and receive from my character that is going to be pretty darn cool to watch. That help is going to come in numerous different ways. There is a sage that shows up in her life, and it may not be in the form of a PhD, but he or she does show up and is very influential in her life, and that is a gorgeous relationship to watch unfold. Pretty cool.

Ecrit par maelysmiss 

Traduction

Il semble maintenant que Norman devient de plus en plus une menace et quelqu'un ,en tant que spectateur ,et vous en tant que personnage ,nous devons avoir peur.
VERA: [Rires] Juste au moment où vous pensiez que ça ne pouvait pas empirer. La chose à leur propos - et je pense que ce qui se passe vraiment va les séparer cette saison de tout le reste - est  que jusqu'à maintenant, ils ont été interconnecté. Je pense que nous allons voir  l'autonomie cette année et la séparation et une déconnexion. Il a atteint ce point dans l' épisode 2. L'ébullition tout au long des années de guerre, [Norma] en a eu perpétuellement- vous savez, année après année, elle a utilisé son lassos avec son cordon ombilical, et je pense que le cordon est effiloché à ce stade, et il se casse, et il est libéré. Ce que vous voyez entre eux est qu'ils sont perdus dans ce labyrinthe, ce labyrinthe - ce trouble, ce labyrinthe obscur des conflits et dans la torture , la tristesse , la douleur et l'instabilité, si bien qu'ils ont même perdu la trace l'un de l'autre en essayant de trouver leur chemin. Voilà où ils en sont .

Nous avons vu Norman différent quand il n'est pas autour de Norma. Avec lui dans cette institution, comment va Norma? Est-elle libérée, ou est-elle dans une spirale?
VERA: Venant juste d'une perspective maternelle, d'avoir un enfant ayant des besoins spéciaux comme celui-ci, vous êtes toujours bouleversé. Ils ne sont pas oubliables, mais elle en est venue à un point, et je pense que ce que vous allez voir de Norma cette année, quelqu'un juste de plus fort et plus audacieux qui émerge comme un phénix. Elle a une métamorphose. Elle est comme un beau papillon pour moi cette année, et il y a une sagesse ,nous espérons qu'elle l'atteingne, en particulier avec tous les événements atroces de ces dernières années. Je pense qu'elle est juste plus forte et plus capable. Comment elle est sortie de tout cela, je pense qu'elle a un esprit indélébile de positivité, ce qui est sa grâce et que je chéris à son sujet et que j'aime. J'aime jouer ça . Je l'ai dit à plusieurs reprises, même pour elle, elle met toujours un pied devant l'autre et va de l'avant. Même si elle est en train de tomber , elle est toujours en avant.

Pouvez-vous parler de votre collaboration avec Freddie su la mauvaise "Norma" aka "Mother"?
VERA: c'est intéressant, car c'est encore en développement. La production a besoin de savoir ceci: il faut deux fois plus longtemps pour tourner ces scènes, et maintenant ils ne sont organisés comme tel. Chaque mise en place se passe en ce moment parce que vous ne savez jamais ce qui va émerger parce que vous avez deux performances. À l'heure actuelle,  nous développons "Mother" - et les écrivains en sont à sa structuration et sa construction - c'est donc pas à 100% béton. J'apprends juste à la connaître. Le fait est, qu'en ce moment, c'est ce qui rend l'édition de "Mother" tellement excitant pour les administrateurs et les rédacteurs en chef et les showrunners parce qu'ils ont beaucoup d'options. Vous aller voir Freddie et son jeu, vous allez me voir  et mon jeu, puis en combinant ces deux performances basées sur la nuance l'intégrité et l'invention. c(est difficile, ces scènes, et c(est compétitif [rires] essentiellement parce que nous jouons le même personnage.

Est-ce que vous essayez de sortir de cette folie l'un envers l'autre?
VERA: [Rires] Parfois. Parfois, nous sommes là pour souffler les répliques l'in à l'autre. Non, je ne pense pas. Je mentirais si je disais qu'il n'y avait pas un sens - je ne peux parler que pour moi - mais en même temps, c'est un véritable esprit de collaboration parce que nous devons venir avec ce genre de choses ensemble, ce qui est assez cool et ça approfondit l'intensité de notre collaboration. Comme vous pouvez l'imaginer, jusqu'à maintenant, nous sommes les meilleurs amis.

Avez-vous jamais été jalouse de votre autre personnage "mother", elle a une garde-robe flashy?
VERA: je l'aime. Pour moi, c' est juste une grosse boîte de vieux costumes, ils plongent dedans. J'aime être bien habillée, et être sexy, et il y a tout cela pour moi. Donc, je suis comme une enfant plongeant dans sa boîte de costume, et pour moi, Monique Prudhomme est juste de loin, la styliste la plus de géniale à qui  j'ai eu  jamais à affaire. c'est un plaisir pour moi de venir tous les jours. La première chose que je fais est juste une étape dans ma loge et je vois ces tenues magiques là, attendant. D'une manière ou d'une autre. Je suis surprise qu'il n'y a pas une ligne [de vêtements] déjà. Attendez jusqu'à ce que vous voyez cette saison. Je pense que notre superviseur costume  elle-même a fait une robe pour Norma pour un grand événement dans la ville, et c'était exactement celle que je porte dans l'épisode 405, c'est l'une de mes robes préférées.

Pensez-vous que ces scènes où Norman est en "Mother" fonctionnent si bien à cause de la façon dont vous avez travaillé avec Freddie au fil des ans?
VERA: Je voudrais profiter de ce crédit, oui. Je pense qu'il est l'un lui en  partie et moi en partie. Je pense qu'il y a beaucoup de part de  volonté, en termes d' alchimie. Je préfère penser que j'ai de l'alchimie avec tous les acteurs. Je suis tellement affectueuse, et vous allez voir quelques nouveaux couples cette année dont je suis particulièrement enthousiaste de voir dans le monde Bates. Je sais que le rotateur est toujours Freddie et moi ,nous sommes les paliers principaux qui pivotent et se broient les uns contre les autres. Il est évident que la série est construite autour de cela, mais il y a quelques nouveaux personnages et certains personnages de l'année dernière que Norma n'a pas rencontré qui vont venir dans sa vie. Mais comme je le dis, je préfère penser que j'ai de l'alchimie avec tout le monde, mais c'est juste parce que c'est juste un groupe incroyable de personnes. Je n'aime vraiment à croire que l'alchimie est tout simplement de la volonté. Vous avez  un acteur nuancé, vous avez un autre acteur nuancé, vous les mettez ensemble et tout d'un coup il n'y a pas d'alchimie. Vous devez jouer l'un l'autre, et il y a un tel enjouement sur ce cast. Peu importe les conflits que nous visons, et puis vous ajoutez des acteurs, qui travaillent dur et  qui sont rusés et amusants. Il crée juste en général une atmosphère comme une aire de jeux. Il n'y a pas que les acteurs. Il y a un cercle secret ,opérateur de caméra et Extracteur ... Ils sont toujours devant nous et dans notre énergie. Vous vous nourrissez pas seulement des deux personnes dans la scène; il y a une salle pleine de gens hors champ  et qui vous donnent des idées aussi. J'adore ces gars-là.

Que pouvez-vous dire à propos de la l'évolution de la relation  Norma et Romero ?
VERA: [rires] Je pense que vous allez voir que c' est assez complexe entre ces deux là, et il est complexe. Il va devenir encore plus compliqué. Je ne veux pas en dire trop à ce sujet. Tout le monde attend une certaine chose. Je dois juste continuer à rappeler aux gens que Norma n'a pas eu le meilleur goût chez les hommes, et elle est dans un modèle. Nous ne savons pas grand-chose à propos de Romero. Nous savons ce que nous voulons croire à son sujet, nous savons ce que nous aspirons à eux en tant que couple, mais nous allons enquêter sur cela. Nous allons le voir. Il est assez compliqué.

Est-ce que la situation avec Norman sera un réveil pour la relation avec Dylan (Max Thieriot)?
VERA: Elle est venue à un très joli endroit avec Dylan. C'est la personne dans ce monde en qui  elle a confiance et sur laquelle elle se repose, je pense que c'est bien Dylan. Je pense qu'ils veulent les mêmes choses. Il se stabilise pour elle. . . Elle n'aime pas être laissée seule, et je pense que Dylan est une sorte de découverte et il travaille vers l'autonomie et la création de sa propre vie et la création d'une version d'une vie et d'une famille pour lui. qu'est-ce que cela signifie pour Norma potentiellement? Cela signifie qu'elle est encore sur le côté et abandonnée. Même si elle est plus sage et plus forte, les mécanismes de défense sont automatiquement parce qu'elle a été abandonnée. Elle interprète davantage ça comme de la trahison et de la solitude, de sorte que ça va être une relation intéressante à regarder .

Allons nous voir Norma obtenir de l'aide? Elle semble aussi instable en quelque sorte.
VERA: [Rires] Je ne pense pas qu'elle est instable pour tous. Ecoute, je suis vraiment dans la défense de mon personnage. Je pense qu'elle est aussi instable que quiconque dans cette salle. Mettez sur chacun d'entre nous le passé sordide qu'elle a traversé, à venir ,àje pense qu'il va y avoir  une l'illumination cette année que vous allez percevoir et recevoir de mon personnage qui va être sacrément cool à regarder. Cette aide va venir dans de nombreuses façons différentes. c(est un sage qui apparaît dans sa vie, et il ne peut pas être sous la forme d'un doctorat, mais il ou elle  apparaîtra et sera très influent dans sa vie, et qui est une relation magnifique à regarder . Plutôt cool.

Ecrit par maelysmiss 
Activité récente
Actualités
Emma & Dylan, un couple romantique

Emma & Dylan, un couple romantique
La Saint Valentin est une journée consacrée à l'amour entre deux êtres et nous ne pouvions pas...

Norman a un nouvel ennemi !

Norman a un nouvel ennemi !
Deux bad guys s'affrontent pour être interviewées dans le magazine Scarlet ! Le duel est dangereux...

Recrutement

Recrutement
Depuis 4 ans en tant qu'AP du quartier, j'ai décidé de quitter mon poste pour vaguer vers d'autres...

Vera Farmiga dans When They See Us

Vera Farmiga dans When They See Us
Vera Farmiga est à l'affiche de la future série de Netflix When They See Us. Les quatre épisodes de...

Olivia Cooke dans une romance SF

Olivia Cooke dans une romance SF
Olivia Cooke (Emma) a un nouveau projet. Elle va partager l'affiche avec Jack O'Connell (Skins) dans...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

sanct08, Hier à 13:14

Encore 2 jours pour participer à l'animation sur The X-Files !

Miniheart, Hier à 13:25

Venez commenter les dernières news sur le quartier Heartland, on attend votre passage

emeline53, Hier à 13:46

Hello le sondage sur The Fosters est toujours en cours, pas besoin de connaître la série pour voter ! Venez (re)découvrir le quartier

ShanInXYZ, Hier à 16:17

Concours d'écriture chez Doctor Who : Inventez votre compagnon pour le Docteur, n'hésitez pas à partager vos idées

lolhawaii, Aujourd'hui à 01:59

Nouvelle news sur le quartier MacGyver pour expliquer comment le covid-19 a t-il impacté la saison 4 de la série. Qui vient le lire ? ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site